elections

  • Belgique

    Le gros facho de De Wever (il y a un temps pour la politesse, un autre pour la rudesse) vient enfin d'avouer dans le journal Le Monde son peu d'intérêt pour le maintien de la Belgique. Enfin ! Sachant que les francophones sont en train de négocier avec ce type pour la formation d'un gouvernement fédéral, il est peut-être temps de se poser des questions. Il est peut-être temps de faire un référendum en Flandres pour savoir si la population est encore attachée à la Belgique et pouvoir avancer, avec eux ou sans eux... Il faut en tous cas avancer.

    Tout cela m'énerve de plus en plus... c'est incroyable de voir comme les politiques et leurs relais, les médias, font monter la tension parmi les simples citoyens. Cela se sent de plus en plus où je travaille, dans les bureaux bilingues. De petites mesquineries apparaissent, des clans linguistiques se forment alors que tout se passait relativement bien avant. Je suis de plus en plus démoralisé. Aussi, il est temps d'abandonner l'orange-bleu qui, même si elle parvenait à se former, naîtra quasi mort-née.