ebay design vin

  • Divagations

    Juste envie d'écrire, pas grand-chose à raconter ; je vais passer ma soirée seul, devant la TV. Journée d'achat. Six chaises design achetées sur ebay et directement enlevées chez le vendeur. Six belles chaises rouges presque vif qui vont bien dans mon intérieur. Un repérage au Cora pour une armoire à vin. Mon père revendant la maison, j'ai 250 bouteilles à recaser quelque part et il faut que les conditions soient parfaites pour la conservation donc je n'ai pas trop le choix... et çà va coûter un paquet. Hier, j'ai acheté le nouveau modèle d'iPod, j'ai mis le vieux sur ebay, j'ai mis aussi mon lit de célibataire (une place) et je vais mettre une de mes deux guitares mais j'hésite encore. Soit la Fender stratocaster, soit la LesPaul Special. De toutes façons, je ne joue plus avec aucune des deux ; j'ai définitivement adoptée une petite guitare folk au son très chaud et naturel. Je vais vendre un maximum de trucs sur ebay, faire le ménage de tous ces objets inutiles, physiquement et symboliquement.

    Ce soir, courses au supermarché. Les larmes me montent aux yeux ; il faut que je me calme. Je pense à N. Elle doit être en train de rouler vers la Bourgogne, j'imagine la scène, il fait noir et je vois sa voiture filant dans cette obscurité. Elle va chez son frère, où nous étions encore il y a quelques semaines mais ici, elle est livrée à elle-même. Aujourd'hui, elle m'a manqué. Le supermarché, c'est toujours une épreuve pour le nouveau célibataire, une épreuve où la solitude est maximale, surtout lorsque l'on croise des couples qui semblent heureux

    Et pour finir, cette chanson qui me trotte dans la tête depuis hier. Le courage des oiseaux de Dominique A. Elle s'applique parfaitement à l'histoire de N. et moi. Cela me perturbe. J'ai toujours suivi Dominique A, je le connais depuis ses débuts, quand il jouait pour les étudiants de l'université que nous étions, dans des petits cafés de L****. C'est un gars émouvant.

    Dieu que cette histoire finit mal

    On imagine jamais très bien

    Qu'une histoire puisse finir si mal

    Quand elle a commence si bien

    On imagine pourtant très bien

    Voir un jour les raisons d'aimer

    Perdues quelque part dans le temps

    Mille tristesses découlent de l'instant

    Alors, qui sait ce qui nous passe en tête

    Peut être

    Finissons nous par nous lasser

    Si seulement nous avions le courage des oiseaux

    Qui chantent dans le vent glacé

    Tourne ton dos contre mon dos

    Que vois tu je ne te vois plus

    Si c'est ainsi qu'on continue

    Je ne donne pas cher de nos peaux

    Parfois, qui sais ce qui nous passe en tête

    Peut être finissons nous par nous lasser

    Si seulement nous avions le courage des oiseaux

    Qui chantent dans le vent glacé

    Si seulement nous avions le courage des oiseaux

    Qui chantent dans le vent glacé