• Navigation à vue

    Du temps a passé. De l'eau a coulé. Le moral s'est sensiblement amélioré mais peu de choses ont changé. Je navigue à vue dans un monde compliqué. Sans projet. Sans perspectives d'avenir, je ne sais où je vais. Je respecte les routines imposées, je travaille, je fête, j'espère, je cours, je me bats.

    Faut-il toujours savoir où l'on va? Cette vie n'est-elle justement pas totalement ouverte à la surprise? Certainement. Je veux le croire malgré le temps qui lui, file de plus en plus vite. Voici les vacances passées et déjà, bientôt Noël. Mes derniers amis célibataires se sont casés et je suis l'avant-dernier. Je surfe toujours sur rendez-vous.be dans l'espoir qu'une fille va venir me parler. Je n'ose pas trop aborder et puis il y a beaucoup de femmes beaucoup plus vieilles que moi. Si j'avais 50 ans, le choix serait beaucoup plus grand.

    Les mois précédents ont été riches en rencontres dans la vraie vie (pas celle des sites de rencontres), éphémères, mais enthousiasmantes. J'ai dormi avec quelques femmes et c'était bien. Bien mais pas assez long. Mon coeur a battu. Et c'était bien. Il peut rebattre vite, il peut aimer. J'ai aimé serrer ces femmes dans mes bras. Plus que tout, c'est cela que j'ai aimé. Juste le contact d'un autre être humain, un contact qui me prouve que j'existe, que je ne suis pas transparent. Toucher un autre être, on ne peut pas imaginer quel bien cela fait quand on connaît cette sensation depuis des années. La privation de ce toucher est pire que la privation sexuelle.

    Il manque encore l'autre, celle qui voudra rester avec moi, plus d'un soir, plus d'une semaine ou d'un mois.

    Il est difficile que cette recherche ne devienne pas une obsession. Une chose est sûre et moulte fois répétée ici, si je ne cherche pas, rien n'arrivera ! Or il FAUT qu'il se passe quelque chose car j'ai l'impression de perdre mon temps, un temps compté qui ne s'égrène pas mais file file. J'ai peur de regarder en arrière et de n'être que déçu de ce que j'y verrai.

    Qui puis-je implorer sinon moi-même pour qu'il se passe enfin quelque chose?

    A écouter en lisant ce post : Yuck, Rose gives a Lilly sur l'album Yuck.

     

    ps : 5000 visites le mois passé comparées au 500 habituelles par mois... Il y a un problème avec les statistiques de Skynet? 5000 sans avoir rien publié me semble tout à fait farfelu.