• Vacances

    Je n'ai pas écrit immédiatement après mon retour. Trop énervé, j'aurai probablement été impoli... Aaaah, la Tunisie... Plus jamais je n'y remettrai les pieds. Le personnel à l'hötel était tout sauf poli. Bien que c'était le ramadan et que c'est certainement très difficile de supporter des centaines d'allemands obèses s'empiffrant dans de gigantesques buffets, il n'empêche qu'un minimum de politesse devait être respecté ... ce ne fut pas le cas. Nous avons eu plusieurs expériences négatives à ce propos. L'autre fait marquant est que la population et même, les gens de l'hötel ne nous voyaient que comme des pourvoyeurs de devises, des porte-feuilles sur pattes. Chaque rapport était régi par l'argent qu'ils essayaient de nous extorquer. Très désagréable.

    Heureusement, il y avait le soleil, la mer, les quatre piscines et j'ai pu bien me reposer et lire les trois premiers tomes d'Harry Potter. Une derniere chose concernant ces vacances : je me suis rendu compte que les All inclusive n'étaient pas faits pour moi. Les journées rythmées par le buffet, j'ai supporté cela 4 jours. Ensuite, nous sommes parvenus à nous échapper du camp de concentration (comme on l'appelait) et quel fut notre plaisir d'aller manger dans un simple petit restaurant... Bref plus jamais la tunisie et plus jamais le all inclusive.

    Et les amours? Eh bien tout roule en ce moment. Ma vie est partagée entre nos deux appartements et cela semble bien s'équilibrer.

    Demain, la toussaint, après-demain, le jour des morts, voici l'occasion d'aller me recueillir sur la tombe de ma mère... avec tous les bons souvenirs qui remontent... soyons positifs.

  • Tunisie

    Je pars demain. Petite apréhension pour l'avion, ces cigares volants ne m'inspirant rien qui vaille. Enfin, cela va être bizarre de se retrouver au soleil alors que l'automne ici, s'est bien installé. J'espère que le choc des civilisations, l'Occident riche venant dépenser ses euros et le Maghreb pauvre le regardant au travers du grillage, ne sera pas trop présent. C'est la première fois que je vais en Afrique.

    Côté sentimental, tout semble (semble !) bien stabilisé et je n'attends que du bon de ce voyage. Qui vivra, etc.

    Alors voilà, si Al Quaeda n'a pas décidé de faire sauter Port El Khantoui et que mon avion ne s'écrase pas, je serai de retour ici bientôt...