Soirée blanche

Hier soir, apéro d'abord chez les amies de celle que l'on voulait me présenter... bouteilles de vin et machins indiens. Départ vers la soirée. Drôle d'ambiance cette soirée, l'impression bizarre d'entrer dans un hôpital, tout est blanc blanc blanc. On démarre avec quelques bières... j'ai toujours ce mal de ventre qui me poursuit et qui m'a poursuivi hier à mon examen. Je me dis que je vais le noyer. Bière bière bière. Puis vient A. la fille qui irait super bien avec moi selon toutes ses amies. Elle est assez bizarre, une dégaine spéciale mais attachante. Je parle beaucoup avec les deux espagnols qui l'accompagnent. Hola !

La soirée passe, elle vient vers moi, me demande ce que je fais dans la vie (je fais un boulot qui n'a pas bonne presse mais qui est passionnant). Je lui explique les tenant et les aboutissant. Puis plus rien, elle ne m'approche plus et ne me regarde plus. Bizarre. Là je me dis que je l'ai perdue. Bière bière bière. Puis je suis saoûl évidemment et je me rends compte que cette soirée est abominable, des dizaines de blondes superficielles autour de moi (on est dans un club de tennis huppé d'où inévitablement ce type de personnes). Et pourtant, j'aimerais être comme elles, danser, m'envoyer en l'air pour une soirée avec le premier beau mâle venu... une vie sans réflexion, facile. Finalement le tourbillon est tel, je bois de l'eau. Bru Bru Bru. Deux heures passent j'observe beaucoup. Puis je repars, je roule très prudemment, passe par le Quick pour me faire mal (bien un an que je n'ai plus fait çà). Puis je rentre ici et je lis le poème de Val sur son blog méandres . Dommage pour A. , elle semblait être une fille très chouette, un peu allumée et loin des stéréotypes tennissiens... Cet après-midi, je dois téléphoner à V. une fille qui veut aller boire un verre avec moi et avec qui j'étais un peu sorti il y a cinq ans. Je ne l'aimais pas. Je ne crois pas que je pourrais l'aimer mais un verre n'engage à rien et peut devenir un bon moment.

Commentaires

  • Non mais dis donc, qu'est ce que c'est que ces idées préconçues sur les blondes ? ;o)
    "je fais un boulot qui n'a pas bonne presse mais qui est passionnant" ===> Flic ? :p (chuis une grande curieuse...)
    bizz

Les commentaires sont fermés.