Calme plat

Un jour comme je sens qu'il y en aura beaucoup d'autres désormais ; un jour vide sans émotion ; un jour d'attente seul. J'en reviens à mes premières réflexions de ce blog. Lorsque l'on est célibataire, il n'existe plus que ses amis (et sa famille dans un mesure moindre), bref les loisirs dépendent souvent de la disponibilité de son entourage. Mes connaissances sont nombreuses et souvent disponibles mais je n'aime pas ce sentiment de dépendance ; je pourrais faire des tas de choses seul mais cela m'ennuie, dans ces cas-là, plutôt que de partir, je reste blotti dans mon lit en attendant mieux. Je rate certainement beaucoup, je rends ma vie fade, je ne sais pas comment m'en sortir.

Lueur d'espoir, l'horoscope du Ciné-télé-revue m'annonce un truc bien au niveau sentimental dans les deux dernières semaines d'octobre. (désespoir, quand tu nous tiens...).

Commentaires

  • Etre célibataire, c'est dépendre des autres si on ne veut être seuls or je déteste cette idée de dépendance... En attendant, si on ne bouge pas un petit peu, on fait tout pour empêcher les choses d'évoluer...
    Soigne bien ta gastro !
    Bon WE

  • oui val, tu as tout compris. merci !

Les commentaires sont fermés.