Lettre envoyée

Eh oui, je n'ai pu résister au postage fatal. Elle recevra demain en PRIOR une belle lettre de cinq pages et son petit cd. Au moment même, lors de sa rédaction, cela m'a fait du bien... plaisir purement égoïste d'ailleurs. Au moment de son envoi, j'étais un peu mal à l'aise. Juste après, je me posais des questions sur le bien-fondé de cette action. Je pensais que le fait d'écrire me viderait pour une bonne fois la tête. Eh bien non ! Pendant toute la journée, j'ai pensé à un tas de conneries que j'avais oubliées de mettre dans ma lettre, bref, cela n'a servi à rien, à rien du tout. Il n'est évidemment pas question d'écrire une autre lettre. Loin de moi cette idée. Je peux juste constater que la fonction cathartique que je pensais à l'oeuvre grâce à l'écriture de ladite missive n'a pas du tout été vérifiée. Un gâchis pourrait-on conclure. OUI et NON. Je suis tout de même content qu'elle prenne connaissance de la profondeur de mon amour pour elle.

Commentaires

  • Ecrire ce qu'on ressent permet de se vider un peu de la souffrance qui nous noye. Ne regrette pas ton gste, c'est ton coeur qui parle...

Les commentaires sont fermés.