10/09

Jour bizarre. Cauchemar la nuit avec C. dans le rôle principal. Je cours, je cours mais je ne la rattrape pas ; je pleure, je pleure et elle a un rictus affreux avant de me fuir.

Puis une journée où j'ai des bouffées - courtes - de bien-être. Et je me dis que j'ai un bon boulot, une maison agréable, des amis formidables, plein de passions diverses (musique, oenologie notamment) et du fric pour faire ce que je veux. Il ne manque donc que l'amour et c'est un type que je n'avais jamais vu et qui était avec des collègues qui me dit tout à l'heure, baaah tu rencontreras peut-être quelqu'un demain : cela m'a mis de bonne humeur. La perspective d'acheter un appartement dans le centre ville m'occupe aussi la tête... Un nouveau départ en sorte.

Commentaires

  • Tu rencontreras peut être qqn demain ;o)
    Tout arrive, et parfois bien plus vite qu'on ne le croit (je m'autorassure aussi là lol)
    Bonne soirée

  • merci et bonne soirée itou, Val

Les commentaires sont fermés.